TOGO : LA CONFERENCE DE LA FRANCOPHONIE REPORTEE

La conférence ministérielle de la Francophonie prévue les 25 et 26 novembre à Lomé est reportée « pour mieux préparer cette rencontre». Le gouvernement togolais fait face à des mouvements de contestation de rue de l’opposition qui appelle à de nouvelles journées de manifestation en novembre.

Le gouvernement togolais a annoncé lundi dans un communiqué le report de la conférence ministérielle de la Francophonie « pour s’offrir tous  les moyens nécessaires pour mieux préparer cette rencontre internationale de haut niveau » indique le texte.

Initialement prévue du 25 au 26 novembre prochain à Lomé, cette 34e conférence ministérielle devait accueillir 80 ministres des Affaires étrangères de l’espace francophone pour préparer le sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) de 2018 à Erevan, la capitale de l’Arménie.

Le communiqué n’évoque pas les manifestations de rue de l’opposition contre le pouvoir entamées depuis le mois d’août pour une limitation à deux du mandat présidentiel et la démission de Faure Gnassinbgé, au pouvoir depuis 2005 et héritier d’une famille à la tête du Togo depuis 50 ans.

La semaine dernière, la secrétaire générale de l’OIF, Michaëlle Jean, a « déploré l’escalade de la violence ». Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants le 19 octobre ont fait 4 morts par balles et plusieurs blessés, selon un bilan présenté par le ministre de la sécurité, le colonel Yark Damehane.

L’opposition togolaise a appelé à de nouvelles manifestations les 7, 8 et 9 novembre et annoncé des meetings à l’intérieur du pays en fin octobre et début novembre.

A DIEDHIOU

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :