TOURISME MAROCAIN : DAKAR, PORTE DE L’AFRIQUE

Autorités sénégalaises et marocaines ont procédé jeudi 9 février à l’ouverture à Dakar d’une délégation de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), renforçant l’offensive marocaine sur l’Afrique. En effet, secteur des plus dynamiques au Maroc, le  tourisme veut attirer davantage d’Africains. Alors que d’autres produits sont visés comme le tourisme d’affaires, le shopping, le médical ou l’agrément.

En ouvrant une délégation à Dakar pour couvrir toute l’Afrique, l’ONMT conforte la réputation de la capitale sénégalaise que la Maroc a choisie pour redynamiser les échanges sud-sud. Cela au moment même où le retour du royaume chérifien au sein de l’Union africaine (UA) est salué par les autorités. La cérémonie de lancement a été présidée, dans les nouveaux locaux sis aux Almadies, par le ministre du Tourisme Maïmouna Ndoye Seck, en présence de l ‘Ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barrada, du Directeur général de l’ONMT, Abderrafie Zouitene, du Président du Conseil régional de tourisme de Fès (CRT), Driss Faceh, du directeur dudit bureau, Jalal Imani, et des représentants de la RAM et des amis du Maroc au Sénégal. Au centre des préoccupations, renforcer cet axe Dakar-Fès déjà riche de près de 45 000  Sénégalais qui font annuellement le déplacement. « Avec un taux de progression de 4% par an », confiait à « La Gazette » le délégué Jalal Imani. Celui-ci informait, ainsi que le confirme le président du CRT Driss Faceh qu’une convention a été signée avec chacune des quatre grandes familles Tijanes -Sy, Tall, Niass et Bâ-, pour développer ensemble le pèlerinage sur le Maroc. Mais la desserte riche aujourd’hui de trois vols quotidiens devra également ouvrir la voie aux autres pays de la sous-région et au-delà à toute l’Afrique.

Maïmouna Ndoye Seck, ministre du Tourisme et des Transports aériens du Sénégal

« DES DECOUVERTES DANS LES DEUX SENS »

Fès est au cœur de la Tijanya. Et la Tijanya est très développée au Sénégal. Nous invitons donc tous les Marocains à venir découvrir comment elle s’est développée au Sénégal. Mais aussi, pour des ressortissants d’autres pays de la sous-région qui seront organisés pour visiter en même temps les sites religieux et culturels du Sénégal et du Maroc. C’est dire toute l’importance que nous accordons à l’ouverture de ce bureau régional, pour permettre également à des Marocains de venir découvrir différentes facettes du Sénégal.

 

Abderrafie Zouitene : Directeur général de l’Office national Marocain du tourisme (ONMT)

 

« UN ENRICHISSEMENT MUTUEL »

Vous savez le tourisme, c’est un ensemble de segment. Pour rappeler ce qu’a évoqué Mme le ministre du Tourisme et des Transports aériens, il n’y a pas de recette miracle. Mais il y a des principes de base. Sur la qualité, la clientèle affaire veut un produit qui est très particulier. Il faut par exemple un palais des Congrès, vous avez ce qu’il faut, le centre de Diamniadio que j’ai visité est magnifique. Il y a également des salons à organiser. Donc derrière cette ouverture, il s’agit de partager les expériences. Nous avons beaucoup à apprendre de nos frères sénégalais et chez nous-mêmes, il y a des choses que nous avons réussies. Je pense donc que c’est un enrichissement mutuel. C’est vraiment dans cet esprit que nous sommes là.

 

 

 

  1. E. Taleb Barrada, Ambassadeur du Maroc au Sénégal

 

« LE SENEGAL EST NOTRE PREMIER ALLIE DANS CONTINENT AFRICAIN »

 

L’ambassadeur du Maroc avait donné le « la » lors de la réunion du groupe d’impulsion économique en mai 2015. Il revient sur les enjeux.

 

La Gazette. Excellence, quelles sont vos impressions après l’ouverture de ce bureau ?

 

Louverture d’un bureau de l’ONMT pour couvrir le continent est un jalon important dans la coopération et le partenariat entre les deux pays. D’abord, c’est un signal fort en direction de notre premier partenaire, puisque le Sénégal est notre premier allié dans tout le continent africain. C’est dans l’esprit développé par nos deux chefs d’Etat pour améliorer la dynamique de l’ensemble des secteurs économiques sur lesquels nous avons une coopération et, particulièrement, le tourisme qui est un pan important pour les deux économies. Donc Dakar pourrait favoriser ce partenariat entre l’office, la Sapco et le ministère du Tourisme, en coordination avec nos deux compagnies aériennes, la Ram et la compagnie sénégalaise en gestation. Ce qui permettra d’aller vers la facilitation et l’accroissement de la mobilité entre nos deux pays, que ce soit la mobilité touristique, la mobilité d’affaire , de découverte ou d’investissement. C’est tout ça l’objectif visé : ouvrir des perspectives de développement des investissements dans le domaine du tourisme et des échanges en général.

 

On a parlé de développement de circuits et de packages mieux adaptés ?

Dans les deux sens, nous avons de bons professionnels et la présence de l’office qui a développé d’excellentes relations avec les professionnels du tourisme au Sénégal devait permettre que des Marocains puissent venir ci pour le balnéaire, lorsqu’il fait froid au Maroc et que des ziarras soient organisées pour les Sénégalais vers Fès ou, dans le sens inverse, vers Tivaouane pour les Marocains. Cela pourra être concrétisé par des packages étudiés entre les deux parties. Cela pourra se faire de manière pragmatique, parce qu’il y a une attente qui devrait pousser nos deux agences réfléchir à un mécanisme plus accessible au grand public.

 

Y voyez-vous un renforcement des échanges Sud-Sud ?

Oui. Nous sommes deux pays en émergence. Et nous sommes en train de travailler ensemble pour échanger nos expériences développées des deux bords par nos professionnels et nos hommes d’affaires. Nous sommes également en train de voir quelles possibilités il peut y avoir afin d’ouvrir des perspectives. Déjà un groupe d’impulsion économique a été mis en place en mai 2015 par nos deux chefs d’Etat. Réunissant l’ensemble des intervenants dans nos relations économiques, il pourrait initier de nouveaux projets, que ce soit dans le partenariat public-privé, ou privé-privé, afin de relancer les échanges entre les deux pays, l’investissement et le développement économique.

 

 

Driss Faceh, Président du Conseil régional de tourisme de Fès (CRT)

 

« IL N’Y A PAS MIEUX QUE LES RELATIONS SUD-SUD »

 

Vous êtes ici pour inaugurer le bureau de Dakar ?

Nous sommes ici pour plusieurs choses. D’abord l’ouverture de cette délégation pour essayer d’appuyer le tourisme. Ce qui très important, parce que nous avons les membres de la tarikha Tijanya qui viennent chaque année par milliers au Maroc et nous nous préparons pour mieux les accueillir. Pour cela, nous avons ouvert, tout autour du mausolée de Sidy Ahmed Tijani, une centaine de maisons meublées, avec un site web pour la vente., pour l’équivalent de 10 Euros par personne et par nuit. Nous avons ouvert une école pour y enseigner les fondamentaux en matière d’accueil d’hygiène, pour mettre dans les meilleures conditions ceux qui viennent au pèlerinage.

 

Où en est-on avec la liaison directe envisagée entre Dakar et Fès ?

La liaison Dakar Fès est l’étude au niveau du ministre du Tourisme et des Transports. Nous, nous avons fait la demande , et souhaitons avoir un avis favorable. Parce que ça va faciliter les échanges, parce que ce sera une liaison low-cost, ce qui va diviser le prix par trois, de 700 à environ 300 Euros pour un Dakar-Fès direct.

 

Comment se portent les relations entre Sénégalais et Marocains ?

Les relations sont excellentes. Les Sénégalais qui arrivent au Maroc sont reçus chez eux, comme nous nous sentons ici chez nous. En plus, ces échanges contribuent au développement de l’artisanat, puisqu’il n’y a pas un Sénégalais qui ne ramène plusieurs cadeaux, beaucoup d’objets d’artisanat de Fès qui est une ville sainte. C’est une ville unique, authentique. Pour eux, c’est vraiment un voyage dans le temps qu’on leur propose dans cette Médina qui possède la plus vieille université au monde, « la quaraouiyine ». La première université au monde créée, paradoxalement, au IXème siècle, en plus par une femme (du nom de Oum Al Banine Fatima Al Fihriya –ndlr).

 

Un dernier message aux Sénégalais et aux Marocains ?

Notre message, consiste à raffermir les relations entre le Sénégal et le Maroc, qui sont déjà excellentes. On voit que Macky Sall est le frère aîné de Sa majesté Mohamed VI ; la coopération est excellente et nous voulons faire le maximum pour les investissements. Je connais beaucoup d’amis Marocains qui investissent et ce que nous avons compris avec beaucoup de retard, c’est qu’il n’y a pas mieux que les relations Sud-Sud. « Aides-toi, le ciel t’aidera », dit-on. Avant, les Européens exploitaient nos ressources ; maintenant qu’ils voient qu’on se rapprochent, ils y regardent à deux reprises avant d’avancer un prix. C’est une chance à saisir.

 

 

Jalal Imani, Délégué de l’ONMT pour l’Afrique

 

« LES MARCHES TRADITIONNELS S’ESSOUFFLENT UN PEU PARTOUT »

 

« Le Maroc aussi doit diversifier ses arrivées de touristes. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui que les marchés traditionnels européens s’essoufflent un peu   pour divers es raisons,  en termes de crises économiques et autres aspects  touchant tout ce qui est musulman, ou pour des considérations sécuritaires (…) Nous développerons  également les flux des pays ayant une grosse communauté Tijane et présentant un potentiel important. Enfin, il existe au Maroc un autre type de tourisme qui est le médical. »

 

 

Imad Ghanmi : Royal Air Maroc, Chef du département des ventes Afrique

 

 

« ROYAL AIR MAROC, COURROIE DE TRANSMISSION ENTRE LES DEUX PAYS »

 

Beaucoup de Sénégalais veulent visiter Fès, mais également de faire du shopping, voir Marrakech, Tanger, Rabat ,Casablanca, Agadir, Essaouira, Ouarzazate, Dakhla. Même si c’est encore aux  agences de voyage de  proposer les packages, la RAM a son rôle à jouer.

 

«  C’est une ouverture qui nous réconforte dans notre stratégie de développement du trafic entre le Sénégal et le Maroc. D’où le rajout de la troisième fréquence quotidienne depuis janvier 2016. Nous travaillons main dans a main avec le bureau de l’ONMT ici à Dakar pour lancer des actions de promotion de la destination Maroc mais aussi, comme l’a dit Mme le ministre de la destination du Maroc vers le Sénégal. L’Office vient aussi appuyer les actions que nous avons lancées par rapport aux disciples de la Zaouya Tijanya avec lesquels nous avons signé une convention il y a deux ans et que nous comptons renouveler. Aujourd’hui, la RAM est vraiment impliquée dans cette vision, cette stratégie-là, surtout avec les agences de voyages sénégalaises, pour des actions de promotion et la confection des packages. Le Client Sénégalais peu compter sr la Ram pour lui offrir le meilleur produit possible.

 

Source : Fara SAMBE (Pour La Gazette)

18 Comments

  • school education 29 avril 2017 3 h 46 min

    Hi, i feel that i noticed you visited my site so i got here to go back the choose?.I am attempting to to find things to improve my web site!I guess its adequate to use some of your concepts!!
    http://schoolingtips.eu

    • Fara Sambe 2 mai 2017 10 h 46 min

      Nice! I’ll visit yours too.

  • secured 3 mai 2017 21 h 40 min

    My brother suggested I would possibly like this website. He was once totally right. This put up truly made my day. You cann’t consider simply how much time I had spent for this information! Thank you!

    • Fara Sambe 16 septembre 2017 12 h 47 min

      Thank you too

  • financial tips 5 mai 2017 2 h 49 min

    Hmm it seems like your website ate my first comment (it was extremely long) so I guess I’ll just sum it up what I had written and say, I’m thoroughly enjoying your blog. I too am an aspiring blog blogger but I’m still new to everything. Do you have any points for rookie blog writers? I’d really appreciate it.|

  • sales jobs 5 mai 2017 7 h 11 min

    Today, I went to the beach with my kids. I found a sea shell and gave it to my 4 year old daughter and said « You can hear the ocean if you put this to your ear. » She put the shell to her ear and screamed. There was a hermit crab inside and it pinched her ear. She never wants to go back! LoL I know this is completely off topic but I had to tell someone!

    • Fara Sambe 16 septembre 2017 12 h 46 min

      Thanks

  • best way to buy gold 5 mai 2017 8 h 19 min

    Good day! I just would like to give you a big thumbs up for the great information you have got right here on this post. I’ll be returning to your website for more soon.

    • Fara Sambe 11 août 2017 10 h 48 min

      merci

  • tips for job seekers 5 mai 2017 18 h 48 min

    Woah! I’m really loving the template/theme of this website. It’s simple, yet effective. A lot of times it’s difficult to get that « perfect balance » between usability and appearance. I must say you’ve done a amazing job with this. Additionally, the blog loads super quick for me on Opera. Outstanding Blog!

    • Fara Sambe 16 septembre 2017 12 h 46 min

      Thanks

  • employment law disputes 6 mai 2017 6 h 13 min

    That is a really good tip especially to those fresh to the blogosphere. Simple but very precise information… Thanks for sharing this one. A must read article!

    • Fara Sambe 16 septembre 2017 12 h 48 min

      thanks

  • at home based business 6 mai 2017 9 h 23 min

    Nice weblog here! Additionally your website rather a lot up fast! What host are you using? Can I get your associate hyperlink on your host? I desire my website loaded up as fast as yours lol

  • starting an online business 6 mai 2017 20 h 47 min

    This paragraph is in fact a pleasant one it assists new web people, who are wishing for blogging.

  • BrookX 29 septembre 2017 4 h 53 min

    I see your blog needs some fresh posts. Writing manually
    takes a lot of time, but there is tool for this time consuming task,
    search for; Wrastain’s tools for content

    • Fara Sambe 3 octobre 2017 10 h 26 min

      Many thanks

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *